Notre avant-dernière vidéo nous a clairement replongés 🏊‍ dans nos souvenirs du Maroc 🇲🇦 ! Du coup… on s’est dit qu’il était temps de vous sortir le troisième et dernier article de notre épopée Marocaine ! 

↪ Pour lire le premier article sur Marrakech et Essaouira c’est par ici.

↪ Le second sur l’Atlas Occidental et les oasis du Sud, c’est par làà.

↪ Et la vidéo just here !

La région des villes impériales

24 août, en route vers Fès

Cette journée fut la plus longue, la plus fatigante et la « moins intéressante » du séjour si l’on en excepte la mâtinée en compagnie de nos chers dromadaires 🐪. Car, après une nuit dans le désert 🌵, un réveil ⏰ à 5h du matin pour aller observer les étoiles ⭐ et le retour en dromadaire sur Merzouga : 7h de route 🛣 nous attendaient ! Ali, notre berbère adoré du désert nous a récupéré, les fesses endolories par le trajet en dromadaire de la veille et du matin même, allié à l’envie d’une bonne douche 🚿 ! Avec ce qui nous attendait, nous avons été plus qu’heureux de trouver un bon petit déjeuner 🍞 et de l’eau fraîche pour se laver chez lui, merci encore ! 🙏

À gauche, le trajet de 7h pour aller jusqu’à Fès et à droite, l’étendu de notre parcours : nous en étions à la moitié ! 💪 Bon, clairement, nous le savions que ce trajet n’allait pas être de tout repos… Mais de là à penser que nous tomberions dans les coulées de boues, la pluie diluvienne et les bouchons, c’est une autre histoire ! Arrivés à Fès nous étions vannés ! 😴 Le petit soucis, c’est l’arrivée à Fès justement, qui ne fut pas des plus agréables… Je vais essayer de vous décrire cette ville de la manière la plus positive possible, mais clairement ce n’est pas l’endroit que j’ai préféré au Maroc 🇲🇦, et ce pour diverses raisons.

Tout d’abord, lorsque vous venez de faire autant de route, une seule envie s’impose : arriver, se laver, manger et ne plus bouger dans le calme 😌. QUE NENI ! Nous avions réservés un riad qui semblait plutôt pas mal, dans la médina de Fès : Dar Ahl Tadla. Ce dernier ne fut pas réellement une bonne expérience 😅. Le lieu indiquait un parking gratuit, ce dont nous avions cruellement besoin vu que nous devions passer deux nuits dans la ville. Une grosse intox de la part du riad, qui a nié de but en blanc, même face à sa propre annonce, avoir indiqué un parking gratuit…

Comment vous dire qu’arriver dans cet environnement, ce n’est pas le top. Nous avons donc payé 40 Dh (ce qui est cher au Maroc) pour deux nuits de parking. Nous avons donc trainés nos valises 👜 jusqu’au riad dans une ambiance particulièrement froide, où nous avons été relegués à un autre collègue. La chambre ne ressemblait, bien sûr, pas aux photos de l’hôtel et sa propreté laissait à désirer. Mais nous étions tellement fatigués, que, après une bonne douche et sous la couette, nous avons expérimentés la livraison à domicile pour un japonais, le tout devant un petit Cauchemar en cuisine. 😂 Chacun sa façon de se consoler ☝.

25 août, Fès

Tanneries Chouara

C’est le matin, le soleil est au rendez-vous et le sourire aussi 😃, nous partons donc à la découverte de la médina de Fès ! Direction les tanneries de Chouara, qui sont LES tanneries à voir dans la ville. Petite ruelle sinueuse, et hop nous voilà alpagués par un vendeur pour nous amener en haut de son immeuble avec une superbe vue sur les tanneries 😍. Une petite branche de menthe devant le nez 👃 est fournie, et elle est… essentielle haha ! Une odeur nauséabonde 🤮 se dégage de l’espace où travaille tous les marocains sous un soleil de plomb ☀, ils sont bien motivés les pauvres… Le vendeur a été, pour une fois, un amour et nous a expliqué toute la fabrication du cuir et sa coloration : du coquelicot pour le rouge, du cobalt pour le bleu, de la terre pour le marron et du safran pour le jaune (le cuir coloré le plus cher). Un moment très sympathique en sa compagnie.

Bon, évidemment, il fallait ensuite faire un tour dans la boutique héhé 😈. Des manteaux, des sacs, des chaussures, des porte-monnaies : bref il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs, le tout d’une superbe qualité !!! Après une heure a hésiter entre deux sacs…. j’ai craqué pour les deux : un petit tressés en cuir de mouton 🐑 rougit au coquelicot et un sac de voyage en cuir de chameau 🐫, le tout en baissant le prix 💸 à 1900 Dh soit 167€ pour les deux sacs 👜 ! Bref la bonne affaire et un super moment passé avec les commerçants 😚. Nous avions assez peur de se retrouver avec plusieurs rabatteurs désagréables, mais au final nous sommes vraiment bien tombés avec ce vendeur qui a été plutôt distant et agréable.

-> La belle vue de la tannerie. 64, Derb Sidi Bouaza Blida Chouara / Fès Médina.

Médersa Attarine

Pas le choix, retour à l’hôtel afin de déposer mes achats 🛍 légèrement encombrants ! Nous nous sommes ensuite dirigés vers la Médersa Attarine, dont l’entrée est à 20Dh, une nouvelle fois très belle (comme toutes celles du Maroc que nous avons vues). Nous y avons rencontré une américaine adorable avec qui nous avons fait un bout de chemin.

Médersa Attarine

Nous nous sommes ensuite baladés dans la médina afin d’aller voir la place Seffarine, la Mosquée Qaraouiyine et le Mausolée Moulay Idriss II dont les deux derniers étaient fermés aux non musulmans, donc nous n’en avons vu que les façades…

Fès
Musée Nejjarine

Enfin, nous sommes allés visiter le Musée Nejjarine, dont l’entrée est à 20Dh par personne, sur le bois et son travail artisanal au cours de l’histoire du Maroc 🇲🇦. Magnifique par son intérieur, mais aussi, par les pièces qu’il présente, le musée propose – au passage – un moment tempéré au contrario de la température très élevée en extérieur 🌡 ! C’est en tout cas vraiment sympa pour en savoir un peu plus sur les objets d’arts réalisés à différentes époques (coffrets, panneaux, outils, volets, etc.).

Où manger ?

Après toutes ces visites, nous avions grand faim ! Brlbrlbrl … Oui, c’est le bruit de mon ventre 😂. Nous avons choisi la sécurité en allant au Cafe Clock, le même qu’à Marrakech mais à Fès ! Pourquoi ? Eh bien, par manque de pot nous avons attendu un peu trop longtemps avant d’aller manger et beaucoup de ceux que nous avions repérés étaient fermés. Et surtout, il y avait beaucoup plus de choix à l’extérieur de la médina sauf que la flemme l’a emporté, nous sommes restés dans le coin.

✅ Toujours aussi bon

✅ Service rapide !

✅ Un endroit au frais et bien décoré

⭕ Un peu cher : 170 Dh pour deux

Pour l’instant, vous me direz « mais tout se passe bien Manon, je ne vois pas pourquoi tu n’aimes pas cette ville ?« . Ce qu’il faut savoir, c’est qu’en dehors du petit soucis de la veille au soir avec le riad, durant cette journée j’ai eu droit à pas mal de mauvais regards… 👀 Je m’explique. Les hommes me regardaient pour la plupart avec un air lubrique, voir même parfois agressif ❌ (je vous avoue que j’étais très contente d’avoir mon chéri avec moi), alors que pourtant je portais une robe longue ! J’ai aussi eu droit à des insultes et moqueries à même pas un mètre de moi de la part de jeunes filles et gamins en arabe (comme si je ne comprenais pas les basiques… haha). Bref : un super accueil quoi ! 👍

Et bien sûr, cela a continué le soir ! Après s’être reposés la fin d’après-midi dans l’hôtel, il était temps d’aller manger 🍴 et nous avons choisi d’aller à l’extérieur de la médina. Pour cela, il fallait prendre un taxi et nous n’avons pas vraiment compris ce qui nous est arrivé… 😂 Nous étions habitués à Marrakech où les taxis s’arrachent les touristes en proposant des prix exorbitants. A Fès, pas de prix grotesques, tout le monde est au compteur, mais … pas de bataille pour nous avoir non plus ! Personne ne voulait nous prendre ! Nous avions beau leur montrer sur le GPS le lieu où nous souhaitions aller, les gens ne semblaient pas connaître et ne voulait pas nous avoir dans leur voiture. Super étrange non ? 🤔 Finalement nous avons fini par en trouver un mais ce ne fut pas de tout repos, alors que la sortie de la médina était pleine de taxis !

Où manger ?

Nous sommes donc allés au Block House !

✅ Envie de changement face à la nourriture marocaine ? C’est par ici !

✅ Service rapide

⭕ Un peu cher : 168 Dh pour deux

⭕ Clairement pas dingue comme restaurant, mais ça change !

 

Le fameux cafard !

ENFIN, nous voici de retour au riad pour décompresser. Dimitri me laisse prendre ma douche seule 🚿, histoire de vraiment me vider la tête après cette journée et cette ville « inhospitalière ». Eau chaude, pas de soucis jusqu’à…. tomber sur un énorme CAFARD dans la douche/salle de bain. Comment vous dire que mon cri à du s’entendre de très loin, surtout que je n’en avais jamais vu d’aussi gros. Dimitri est allé voir le responsable afin qu’il s’en débarrasse à notre place. Il est monté ? Ah non, non, non, il s’est moqué de lui en mode « vous n’avez qu’à prendre une chaussure ». Au top le service quoi.

Je peux vous dire qu’après tout ça, je n’avais qu’une hâte : partir ! Cela tombait bien, il ne nous restait que la mâtiné du lendemain à Fès, et ensuite, direction Meknès ! 🙏

 

26 août, Fès et Meknès

Un grand sourire sur nos visages : nous quittions ce riad de malheur haha ! Dernières visites dans la médina et dans la ville elle-même avant de prendre la route pour Meknès.

Médersa Bou-Inania

Direction la Médersa Bou-Inania (à ne pas confondre avec celle du même nom située à Meknès) en prenant un passage tout coloré de Fès pas très loin !

L’entrée de la Médersa est à 20Dh par personne, et propose, là encore, un décor sublime. Ce bâtiment était le lieu d’étude des scribes, qui dormaient deux par deux dans des cellules microscopiques (pire que les 9m2 à Paris, je vous jure !) dont ils ne sortaient que pour aller aux toilettes ou prier. Mais malheureusement ces espaces ne se visitent pas ici, seulement la cour intérieure.

Médersa Bou-Inania à Fès
Fés-el-Jedid

Après cette visite, nous voulions terminer notre tour, certes rapide, de Fès par le quartier de Fés-el-Jedid situé en dehors de la médina. Nous sommes sortis par la Porte Bab Boujloud, toute bleue et assez connue dans la ville, pour nous diriger vers le jardin de Jnane-Sbil 🌿. Et cela nous a fait le plus grand bien ! En dehors de l’agitation de la médina, loin des mauvais regards, loin de notre riad, dans la nature 🍃 : le pied !

Bab Boujloud – Fès

Nous avons ensuite bifurqué dans les petites ruelles avoisinantes et le quartier juif ! Un peu de rose par-ci, un peu de bleu par-là : une ambiance dans des tons pastels, très sympa, suivi d’un marché rempli de contrefaçons haha ! Si jamais ça vous intéresse -promis on ne le dira pas à la douane – c’est LE coin à Fès 😛. Enfin, le ventre gargouillant, nous nous sommes dirigés vers le grand centre commercial (car nous étions loin de tout) pour se prendre un petit Burger King 🍔 à 61 Dh et trainer dans les boutiques. Oui, j’adore faire ça histoire de regarder les magasins qu’ils ont, la mode, les petites habitudes du pays !

Le tombeaux des Mérénides

Dernière étape dans la ville : le tombeaux des Mérénides. Nous sommes aller reprendre nos valises, notre petite titine 🚗 et direction les hauteurs de Fès. L’espace est en ruine mais offre une vue imprenable sur la ville. Vous pouvez y monter à pied ou en taxi, mais comme nous devions ensuite prendre la route vers Meknès nous avons opté pour notre voiture !

Meknès !

Et hop ! Nous reprenons la voiture pour environ 1h de route 🛣 direction… MEKNES ! Je ne vous dis pas le soulagement que nous avons ressentis lorsque nous sommes partis de Fès 🤫. Nous sommes donc allés directement à notre riad Dar El Meknassia, superbe et bien situé en plein centre de la ville. Un BONHEUR 😍. L’hôtel était propre, confortable, accueillant et j’en passe. Le bien fou de se reposer dans un bel espace ! Nous en avons donc profité et nous ne sommes pas aller visiter ce jour là.

Direction Meknès !

Où manger ?

Bien habillés, nous voulions aller manger dans un beau restaurant et boire du vin ! 🍷 On ne va pas se mentir, en bon français 🇨🇵que nous sommes, nous étions en manque de vinasse, et le Routard nous indiquait du bon vin dans cette ville donc pourquoi se priver ?  Nous sommes allés au Collier de la Colombe, qui est aussi un hôtel. Nous avons clairement bien galérés à le trouver à cause de google maps qui n’était pas clair et l’indiquait dans une autre rue. Il faut savoir que les villes du Maroc évoluent très rapidement et que des entrées de rues se bouchent aussi vite qu’elles s’ouvrent (surtout dans les médinas), donc le plan fait ce qu’il peut mais il n’est parfois pas à jour ! Le restaurant est placé dans une rue en hauteur peu visible, mais sa recherche en valait la chandelle !🕯

✅ Du bon vin de La Bahia.

✅ Un poisson particulièrement bon et bien assaisonné.

✅ Une belle terrasse et un service au top !

⭕ Cher, mais normal pour le standing : 440Dh pour deux.

Le Collier de la Colombe – Meknès

 27 août, Meknès et Volubilis

Médersa Bou-Inania

Après une bonne nuit de sommeil 🛏, le tout dans un riad vraiment sympathique, nous sommes allés nous balader dans les petites ruelles à côté. À seulement 10 minutes à pied de l’hôtel se trouvait la médersa Bou-Inania (de Meknès cette fois). L’entrée à 10 Dh valait vraiment le coup, nous étions seuls dans le bâtiment et, cette fois-ci, les cellules des moines se visitaient. De plus, nous avons même pu monter sur le toit ! Bon attention aux rabatteurs, la personne qui tenait l’entrée de la médersa nous a « vendu » à l’un deux en indiquant notre position… Il nous a pas mal harcelé, c’était très désagréable.

Place El-Hedim et la porte Bab Mansour

Une fois sortis des souks et des petites ruelles de Meknès, nous avons redescendu une rue pour tomber sur la Place El-Hedim et la magnifique porte Bab Mansour en face. Nous nous dirigions vers le Mausolée de Moulay Ismaïl qui était… en travaux ⚠😢. Nous n’avons donc rien vu et c’est bien dommage. Nous avons une excuse pour y retourner !

Porte Bab Mansour
Place El-Hedim
Palais El-Mansour

J’avais repéré ce grand palais, un peu excentré, dans la ville de Meknès. Nous avons donc pris un taxi 🚕 pour aller visiter cet édifice. Nous étions clairement les seuls à avoir eu cette idée ! Le garde nous a ouvert la grande grille, tentant de nous expliquer des choses avec ses petites connaissances du français. Puis, il a décidé de nous emmener dans les étages, à ciel ouvert ! Une vue superbe sur la ville et une visite qui permet de se rendre compte de la taille des salles que possédaient le roi. Je ne sais vraiment pas si c’est normal qu’il nous ai ouvert cet espace, s’il est ouvert au public habituellement ou si c’est juste qu’il avait envie de nous montrer parce que nous n’étions que deux ? Si quelqu’un qui y a déjà été et à une réponse, je suis preneuse ! En tout cas, ce monsieur était adorable, nous avons voulu lui donner un petit quelque chose, vu que l’entrée était gratuite, mais nous n’avions que 14Dh, la seule monnaie qui nous restait…

Palais El-Mansour – Meknès

Comme nous n’avions plus d’argent, nous avons marché (très longtemps) au travers de la ville pour trouver à la fois à manger et un distributeur ! Nous avons fini par trouver les deux en dépensant 25Dh dans un petit snack sur le chemin. Nous avons ensuite pu reprendre un taxi pour le centre ville et récupérer notre voiture sur la place El-Hedim (gratuit), direction Volubilis.

Volubilis
Volubilis

Après 45 minutes de voiture en direction du nord, nous avons atteint le site archéologique de ruines romaines de Volubilis. L’entrée est à 10 Dh, plus si vous souhaitez faire la visite avec l’un des nombreux guide (ou prétendu ?) qui vous proposent leurs services à l’entrée. Nous avons décliné les nombreuses offres, voulant être seuls.

Volubilis est un très beau site archéologique, avec de nombreux temples et des restes d’habitations, digne des sites romains ou grecs. Une visite que nous vous conseillons grandement, mais plutôt le matin ou en fin de journée pour éviter les grosses chaleurs.

Volubilis

Enfin, direction la dernière étape de notre journée : Rabat ! Les routes du Maroc se développent de manière exponentielle depuis quelques temps avec, entre autres, de nouvelles autoroutes. 🛣 Attention, elles ne sont toutefois pas forcément indiquées par le GPS, car toutes neuves. Sur ce coup là, nous avons suivit les panneaux et Waze a transformé notre voiture en petit bulldozer 🚜histoire de construire la route sur l’application ! Cela nous a coûté 38Dh mais se fut un réel bonheur de conduire sur d’aussi belles routes toutes neuves. L’arrivé à Rabat fut superbe, le soleil se couchant sur le port 🌅. Nous avons rejoins notre AirBNB qui nous a très bien accueillis. Très gentille, notre hôte nous a donné plusieurs informations pour le lendemain et nous a conseillé un restaurant de poisson pour le soir 🐟. Pauvre de nous, cela faisait 2 ans qu’elle n’y avait pas été et le lieu avait bien changé..

Direction Rabat

Où NE PAS manger ?

Le Riyad Al Hassan, ou notre Cauchemar en cuisine à nous. Nous avions pourtant regardé les avis sur tripadvisor qui étaient plutôt positifs… Et bien, comme quoi, parfois il faut se méfier ! Nous avons d’ailleurs laissé un commentaire bien senti.. Je n’ai jamais aussi mal mangé dans un restaurant en fait, l’espace était vide, les cuisiniers et serveurs se tournaient les pouces : nous aurions dû faire demi-tour à ce moment là. Les nappes étaient sales, les bancs, ainsi que le bocal à poissons à côté de nous (les pauvres…). Le serveur est venu prendre notre commande : sole frit et des calamars et crevettes. Le plat est arrivé en 5 minutes top chrono après notre commande : très mauvais signe, surtout qu’il était écrit sur la carte que les plats étaient préparés à la commande. Du réchauffé, pas frais, une horreur ! De plus, les prix sont élevés pour une nourriture si déplorable : 168 dirham pour ces deux plats que nous n’avons même pas finis de peur d’être intoxiqués… Un groupe entier est repartis à peine installés, nous aurions dû faire de même !

⭕  Un restaurant sale !

⭕ Du poisson pas frais malgré l’indication contraire sur la carte.

⭕ Un tarif élevé pour une qualité déplorable : 168 Dh pour deux plats.

Clairement, le restaurant est à éviter, nous sommes même tombés malade dans la nuit… 🌙

28 août, Rabat

Après une nuit un peu trouble, nous avons légèrement trainé au lit – en regardant un épisode de Game of Thrones 😂 – afin d’être dans le meilleur état possible pour découvrir la ville. Nous avons finalement pas mal marché mais à petite vitesse.

Notre itinéraire à Rabat

Nous sommes partis de Rue Belgrade où se trouvait notre Airbnb, pour longer la côte et passer devant le Fort Rottembourg et le Phare de Rabat. Une première partie de balade qui fait beaucoup de bien avec le vent marin.

Rabat
Kasbah des Oudaïa

Nous avons continué de longer la côte, passant devant la plage de Rabat ⛱, pour nous diriger dans la Kasbah des Oudaïa. Le dépaysement est total : on se croirait en Grèce 🇬🇷 avec ce bleu et blanc apposé sur les maisons. Les chats se prélassent (c’était la journée des chats !) tandis que nous nous baladons tranquillement, après avoir rejeté plusieurs rabatteurs ! 🐈

Kasbah des Oudaïa

Où manger ?

Nous nous sommes ensuite dirigé vers les commerces de la médina pour flâner et trouver un restaurant. Nous sommes allé à El Bahia, un restaurant de brochette avec petite terrasse, pour un total de 120 Dh pour deux.

✅ Une terrasse très mignonne et calme.

✅ Des brochettes plutôt bonnes.

✅ Pas très cher : 120 Dh pour deux.

⭕ Service peu agréable.

Tour Hassan et Mausolée Mohammed V
Tour Hassan

Après cet arrêt plutôt sympathique, et surtout bien meilleur que la veille, nous avons continué notre marche direction la Tour Hassan, minaret de la mosquée éponyme du XIIe siècle qui ne fut jamais achevée. Elle culmine aujourd’hui à 44 m de hauteur alors qu’elle était prévue à 80 m ! Toutes les colonnes visibles devaient appartenir à l’architecture de cette mosquée initiée par le sultan Yacoub el-Mansour et dont les travaux se sont arrêtés à sa mort. 🕌

Juste à côté, vous pouvez visiter le Mausolée Mohammed V, dont l’entrée est elle aussi gratuite ! Plus de 10 ans ont été nécessaire à sa construction et cela vaut le détour !! C’est un chef-d’oeuvre de l’art marocain. 🇲🇦

 

Nécropole de Chellah
Nécropole de Chellah

Nous avons terminé notre tour de la ville par la Nécropole de Chellah, havre de paix naturel. L’entrée est à 10Dh, ce qui est raisonnable, et la nécropole propose un jardin 🍃 où il est très agréable de déambuler et d’observer la nature, assis sur un banc. Enfin, vous pourrez y observer les ruines romaines de la nécropole mérénides avec les tombes regroupées par famille, le minaret occupé par les cigognes et surtout… nos petits chats trop mignons !

Direction Casablanca

Il était temps de reprendre la route 🚗 direction de Casablanca, avec seulement une petite heure de route devant nous ! Mauvaise nouvelle à notre arrivée : le BnB nous avais oublié et était en vacance loin de Casa ! Nous ne pouvions donc pas dormir chez lui et nous sommes donc retrouvés à la rue.. Heureusement, j’ai un ami dont la famille habite à Casablanca, hop hop, ni une, ni deux, je l’ai contacté ! Sa famille a bien voulu nous héberger, cela a donc été le soulagement. 🙏 Ils nous ont vraiment sauvé la mise, le tout dans un bon moment convivial et familial qui fait du bien 😚.

29 août, Casablanca et Ouzoud

Mosquée Hassan II

Nous avons tranquillement pris notre petit-déjeuner avec nos hôtes, puis sommes partis en direction de la mosquée Hassan II 🕌. Le timing étant assez court, nous n’avons pas pu voir autre chose à Casablanca… En voilà une belle excuse pour y retourner (encore une tiens) ! 😅 Malheureusement, l’entrée était réservée aux musulmans en préparation de l’Aïd, nous sommes donc restés en extérieur, mais elle reste tout de même impressionnante !!

Mosquée Hassan II
Cascades d’Ouzoud
Direction Ouzoud

Le but final de journée était d’atteindre la vallée d’Aït Bougmez, et pour cela je voulais faire un petit détour en direction des cascades d’Ouzoud à 3h45 de route de Casablanca ! (Oui, petit détour, car dans tous les cas Aït Bougmez était dans cette direction). L’entrée est gratuite et la vue sublime. La cascade 💧 tombe dans les vasques en contrebas où il est possible de se baigner 🏊‍, une fois toutes les marches descendues. Au cours de la descente, des vendeurs sont installés, accompagnés de petits singes qui vivent là. Bref le top ! 🐒

Cascade d’Ouzoud

Comme nous avions pris beaucoup de temps à arriver jusque là, nous commencions à être à la bourre pour atteindre le BnB d’Aït Bougmez, le Gite Tawada. Première fois pour moi : la conduite marocaine dans la nuit noire, sur des routes en lacet le tout dans les montagnes ! Avec bien sûr, parfois de belles routes, parfois plus de route du tout 😂 ! Cela fut long et difficile, surtout que nous ne captions plus (merci le réseau Inwi, nous aurions du prendre Maroc Telecom !). Mais, nous avons fini par arriver, à 22h30, Momo nous attendait avec un couscous du tonnerre ⚡😋.

Aït Bougmez

La chambre était très confortable, le repas délicieux et nous nous sommes endormis très rapidement en prévoyant une grosse randonnée le lendemain. En effet, Momo est guide de montagne et propose des treck dans tous le Maroc ! Vous pouvez d’ailleurs réserver avec lui directement sur son site.

30 août, Aït Bougmez

9h du matin, Momo nous attendait, habillé pour faire de la randonnée. 👟 Nous ? Et bien… nous avions de nouveau dû manger un truc pas top la veille sur la route, la nuit a donc été longue… 🤢 Impossible d’aller en randonnée, nous étions dégoutés. Momo fut adorable : petits médicaments, repos et gentillesse, nous voulions être au moins d’attaque pour une micro balade dans l’après-midi. Cela fut très plaisant, Momo est un homme particulièrement intéressant, doté de bons conseils notamment sur la marche, les paysages, la faune, la flore et même les achats au Maroc, où aller sans se faire arnaquer. Bref, nous avons passé un super moment en sa compagnie et nous vous le recommandons chaudement ! 👌

 

Aït Bougmez
Aït Bougmez

31 août, Retour à Marrakech

Retour à Marrakech

Et voilà, l’aventure marocaine touche à sa fin.. Nous avons repris la route jusqu’à Marrakech, non sans mal, avec une petite halte nettoyage de voiture que nous avons rendu dès 11h. Ce fut assez drôle de rentrer à Marrakech après avoir vu toutes ces choses, notre regard avait changé et … étrangement nous nous faisions moins arnaquer 😂. Repos, derniers achats et nous étions de retour vers notre belle France !

J’espère que cet article vous a plut, ainsi que ses deux précédents sur notre roadtrip au Maroc 🇲🇦 ! À bientôt pour de nouvelles aventures !

Manon

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *