Direction la capitale catalogne : Barcelone ! Et oui, nous sommes partis entre amis pendant une semaine dans cette belle ville espagnole ! On vous conte tout cela… 

La bande des quatre compères !

Le choix

Pourquoi Barcelone ?

Bah oui, ça, pourquoi ? Vous connaissez le site Google Flight ✈ ? Car j’ai utilisé ça avec un ami pour choisir notre destination 😂. Comparateur de vol, il nous a permis de prendre une décision quant au lieu de nos vacances, car le choix était difficile, surtout que nous avions un budget restreint 💸 ! Mais alors Barcelone, c’est bien, mais à deux ? Non, on s’est dit que ce n’était pas le top pour faire la fête donc on a convié deux autres amis à l’aventure ! Et c’est comme ça que je me suis retrouvée… Entourée de mecs ! Seule fille avec trois garçons, mais devinez quoi ? Ils cuisinaient et faisaient le ménage !!! (promis, petit message perso et je vous envoie leurs numéros 😜📲, c’est tellement rare à notre époque.)

Quand ?

Comme tout le monde, les vacances ce n’est pas toute l’année (du moins pour les garçons), donc direction Barcelone au plein mois d’août ! Et ce, pour une semaine. Je ne sais pas si c’est spécialement la bonne période, mais nous n’avons pas eu trop chaud. Et nous avons réussi à éviter les foules grâce à nos réservations à des horaires particuliers.

Sagrada Familia

Où séjourner ?

Il faut savoir qu’en ce moment (en dehors des horribles attentats qui ont eu lieu peu de temps après notre départ), Barcelone sature quelque peu des touristes. La population vise notamment une tranche de touriste qui passe ses vacances en Catalogne pour faire la fête, qui salit la ville, fait du bruit et déclenche des bagarres. De nombreuses manifestations ont donc eu lieu. Nous avons ainsi choisi de séjourner en dehors de Barcelone, pour ces soucis, mais aussi pour une question de budget ! Nous avions le métro à 5 min à pied de l’appartement que nous partagions avec notre hôte Airbnb et en seulement quelques minutes nous étions dans le centre de Barcelone. Donc : calme, quiétude et praticité 👌!

Que visiter à Barcelone ?

Réserver ses billets

Tout le monde nous avais bassiné avec ça : « réservez vos billets, sinon vous ne pourrez rien faire !  » Il faut se dire que nous avons eu une flemme monumentale jusqu’à notre arrivée à Barcelone, qui fut d’ailleurs très chaotique. La petite histoire : l’un de nos compatriotes s’est retrouvé affublé du surnom d’ « El Clandestino », car il n’a failli pas passer la frontière 😱, sa carte d’identité n’étant plus à jour. Mais, en France, ils sont tellement gentils, qu’ils l’ont laissé passer 🙏 ! Bon, il a fallu tout de même passer par la case « Consulat » afin de pouvoir retourner en France 😂.

Après toutes ses péripéties, il fallait bien qu’on visite la ville et pour cela, j’ai assigné le premier jour à la découverte de Barcelone et à la réservation des tickets sur Tiqets. Les visites à Barcelone sont assez chères : dans les 23€ par personne pour la Casa Batllo, 15€ pour la Sagrada, 13€ pour Sant Pau, etc.

La plage

C’est tout de même important d’aller se baigner, surtout que la mer est vraiment très bonne ! Évitez la plage de Barceloneta qui est pleine de tourisme qui viennent boire et écouter de la musique et allez plutôt à la Plage de Bogatell plus calme et moins peuplée. Nous avons pu y passer des après-midi et des soirées tranquilles, loin des problèmes, vols, musiques incessantes, etc. le tout avec nos cartes à jouer ♣ qui nous suivaient partout !

⚠ Ne pas oublier : toujours faire attention à ses affaires. Ne jamais aller se baigner en laissant son sac seul et en vu. Les vols sont fréquents sur les plages de Barcelone ! 

Plage de Bogatell

Le Park Guëll

Entrée : 7€
La petite vue depuis le Park Guëll

Les oeuvres de l’architecte Antoni Gaudi sont très présente à Barcelone. Novateur, il utilisa de nombreuses techniques très bien maîtrisées comme la céramique, la verrerie ou la ferronnerie. Il introduisit ainsi de nouvelles techniques comme le trencadis, fait de pièces de céramiques cassées, que l’on retrouve d’ailleurs partout dans le Park Guëll. Usant des formes tirées de la nature, il atteint une sorte d’art nouveau, rendant organiques les architectures de Barcelone.

Sous le mécénat d’Eusebi Guëll, Gaudi construisit le Park Guëll entre 1900 et 1914 sur une colline de la ville. Conçu comme une cité-jardin, il surplombe la ville et propose une vue à couper le souffle ! Son plus gros problème étant d’être rempli de touristes, il reste tout de même agréable de s’y balader tranquillement sous un beau soleil ☀ !

Park Guëll

La Sagrada Familia

Entrée : 15€
Sagrada Familia

Une autre oeuvre de Gaudi, la plus impressionnante ! La Sagrada Familia est une basilique initiée en 1882 par l’architecte et toujours en cours de travaux. Vu qu’il s’agit d’un temple expiatoire ⛪, les travaux sont exclusivement financés grâce à l’aumône. Cela explique donc la « lenteur » de la construction. Mais depuis les années 1990, l’ouverture au public a permis de faire évoluer la situation économique et d’accélérer les travaux.

Encore une fois, on ressent l’influence de l’art nouveau, mais tout à sa manière avec des représentations organiques. En effet, les colonnes des nefs se démultiplient jusqu’à donner l’impression d’arbres et les sommets extérieurs de la basilique sont surmontés de mosaïques en forme de fruits. L’espace est percé de nombreux vitraux de toutes les couleurs, donnant à l’espace une clarté rarement voir jamais atteinte dans les lieux de culte chrétiens.

Nous avons fait la visite en fin de journée, en espérant avoir un peu moins de monde, mais la Sagrada est constamment pleine de touristes, n’oubliez donc pas de réserver. C’est mission impossible de rentrer dedans sinon sous peine de plusieurs heures de queue…

Sagrada Familia

La Casa Battlo

Entrée : 23,50€

Construite de 1904 à 1906, cette maison à l’architecture moderniste catalane, est l’une des créations de Gaudi. Elle aussi souvent emplie de touristes, expose une façade très particulière. Proposant une espèce de squelette animal surmonté d’un toit en forme de lézard. Les tuiles du toile formant les écailles de toutes les couleurs ! Aujourd’hui Patrimoine Mondial de l’UNESCO, elle fut commandée par Josep Batllo.

La visite se fait en une heure, tranquillement, avec un guide vidéo. Quasiment toutes les pièces sont accessibles et présentent une architecture organique. Du plafond « chantilly », portes mouvantes à la cheminé champignon, la maison recèle de détails. Nous y avons été le matin, espérant le moins de monde possible, mais cela est difficile…

Casa Batllo

Hôpital Sant Pau

Entrée : 13€
Hôpital Sant Pau

Cette fois-ci non réalisé par Gaudi, le bâtiment est rarement visité, or, il est de toute beauté. C’est le moment de calme à Barcelone ! L’hôpital se trouve à quelques minutes à pied de la Sagrada et propose un havre de paix ! Toujours dans la mouvance du modernisme catalan – ou art nouveau – il fait bon de se balader au coeur des édifices. Ancien hôpital, il proposait des salles de choix à ses patients : peintures, céramiques, tuiles colorées, … Bref, un endroit vraiment sympa à visiter, surtout quand le bruit barcelonais commence à taper sur le système !

Hôpital Sant Pau

La rambla, la boqueria et le quartier gothique

Une balade gratuite à faire dans Barcelone ! La fameuse rambla avec toutes ses petites boutiques à la sauvette que personnellement, j’ai fuis assez rapidement. Je n’aime pas trop les attrapes-touristes et le monde… Sur cette dernière, vous trouverez le fameux marché de la Boqueria (avec un monde fou la aussi). Il propose des fruits 🍇, des bonbons 🍭, de la viande 🍗, des épices, des fruits secs, … Bref, pleins de senteurs qui vont rendre votre ventre fou !!! Et si vous vous déportez sur le côté gauche en ayant la Plaça Catalunya derrière vous, vous découvrirez le quartier gothique. Moins touristique, ou du moins plus spacieux il permet la dissolution des groupes de touristes. Vous y trouverez une architecture gothique complètement différente du reste de Barcelone. Y flâner est vraiment sympathique pour le coup ! 😉

Quartier gothique

Sortir de Barcelone

Petite balade à Montserrat

Montserrat

En regardant un peu ce qu’il y avait autour de Barcelone, j’ai découvert Montserrat. De la montagne ⛰ avec une abbaye posée dessus : un bel espace de randonnée en perspective ! Il suffit de prendre le train 🚈 R5 durant 1h jusqu’à l’arrêt Aeri de Montserrat et hop vous voilà dans la nature ! L’aller-retour en train coûte 10€ par personne et vous pouvez soit tenter l’ascension à pied, soit prendre le funiculaire 🚠 qui coûte 7€ pour un aller et 10,50€ pour un aller-retour.

Nous étions quatre et nous nous sommes séparés en deux ! Les téméraires sont montés à pied : 1h15 de grimpette assez dure, mais aucune rencontre haha ! Et nous (oui, je suis une flemmarde), nous avons pris le funiculaire pour ensuite faire la seconde ascension d’1h45 que nous n’avons pas fini à cause de notre timing serré. Cette dernière est essentiellement composée de marches et propose une vue assez dingue. Petit point négatif, plus de personne l’emprunte du coup !

⚠ Petit conseil : ne pas manger au niveau du monastère, il n’y a que des sandwichs et des glaces, le tout assez cher. Sur le quai de la station Aeri de Montserrat, un petit snack se cache. Il ne paye pas de mine, mais propose des plats typiques espagnols. Fait maison, excellent et pas cher : que demande le peuple ? 🍽

 

Voilà ce que nous avons fait durant une petite semaine à Barcelone, j’espère que cela vous donnera des idées ! N’hésitez pas à nous donner vos conseils si jamais on y retourne : il reste pleins de coins à découvrir !

 

Manon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *