Cet été, petit détour par l’Italie 🇮🇹 et plus particulièrement à Venise pour quelques jours. Ville des amoureux ❤, je n’y ai personnellement jamais mis les pieds avec mon chéri haha ! Mais c’est effectivement une très belle ville romantique où il est agréable de se promener au détour des canaux.

C’est la troisième fois que je vais à Venise : une première fois au lycée avec Julie, une deuxième fois pour la biennale de Venise et tous les musées d’art contemporain que la ville abrite il y a 4 ans et aujourd’hui pour la biennale de Venise (encore), mais aussi pour profiter de la ville entre copines. À savoir, je travaille dans l’art contemporain. Ceci explique cela ! ☝

  • Avion ✈ : 105€ AR/personne pour un voyage du 1er au 6 août 2019
  • Bus pour rejoindre Venise depuis l’aéroport : 8€/trajet/personne
  • Logement 🛌 : Hôtel Caneva – 155€/personne pour 5 nuits du 1er au 6 août 2019 (Rapport qualité/prix correct, chambre simple mais propre et idéalement située proche du Rialto tout en étant au calme). ⚠ Attention cependant aux moustiques 🦟 quand vous avez une peau bien douce et sucrée comme la mienne ! 😂

👍 Petit conseil à Venise : prendre un sac à dos 🎒 à place d’une valise ! Pourquoi ? Les rues de Venise sont étroites, pavées, avec de nombreux escaliers et … noires de monde.

Jour 1

Le quartier de San Marco

Nous sommes arrivées à Venise le midi avec nos gros sacs à dos 🎒 et j’avais repéré un petit restau sympathique MAIS fermé… Donc nous nous sommes rabattu (tristement mais goulûment) sur de la pizza dans la chaîne Farini pour 3,80€ la part 🍕. Et bien, j’avais oublié à quel point la pizza italienne était bonne !!! 😂

Après avoir déposé nos affaires à l’hôtel et nous être changées, nous avons foncé sur la place San Marco ! Très touristique, elle abrite des bâtiments incontournables tels que la Basilique San Marco, le Palais des doges, le Musée Correr, le Campanile et LA vue sur le pont des soupirs.

  • La basilique est gratuite, il ne faut vraiment pas hésiter une seule seconde : c’est l’une des plus belles basiliques que j’ai pu voir dans ma vie ! Vous allez vous tordre le cou en passant votre temps à observer son plafond sublime recouvert de fines mosaïques. ✨
  • Le Palais des doges est quant à lui assez cher… N’étant plus étudiante (car oui, visiter l’Italie en étant étudiante européenne en art, c’est le pied !), l’entrée (couplée avec le Musée Correr) est à 25€ ! Le Palais est tout de même à voir et n’est finalement pas si noir de monde comme on pourrait le penser.
  • Le Musée Correr, dont le billet est couplé avec le Palais des doges, est un beau musée. Après… il ne casse pas 3 pattes à un canard non plus 🦆 ! Surtout lorsqu’on le visite après le palais des Doges.

⚠ Attention à ne prendre que des petits sacs, surtout pour la basilique où ils sont assez stricts sur le sujet. Cependant, une petite consigne proche de la basilique vous permettra de laisser vos affaires.

🍽 Le soir, nous sommes allées dîner au Bacarando in Corte dell’Orso : ils ont une petite terrasse au fond d’une ruelle qui permet de manger au calme, loin du brouhaha. Le repas est bon et simple. Les prix sont raisonnables : 31€ pour deux, comprenant 2 plats, 2 spritz et le service.

Jour 2

L’Arsenal

Premier jour de Biennale ! Il faut savoir, si vous êtes novice en art contemporain, que la biennale, comme son nom l’indique, a lieu tous les 2 ans à Venise. Elle s’alterne avec la biennale d’architecture. Elle se déploie dans toute la ville, mais principale dans deux espaces : l’Arsenal et Giardini.

Même si vous ne travaillez pas dans l’art contemporain ou n’êtes pas des grands passionnés, vous pouvez tout de même y passer une tête. C’est tout d’abord l’occasion de découvrir l’Arsenal qui n’est ouvert qu’à cette occasion, de vous balader dans les jardins 🌳 de Giardini et ses pavillons, mais aussi de découvrir la ville dans tous ses petits recoins. Peut-être, qu’en plus, vous y trouverez des choses qui vous plairont ? 😉

De plus, les pavillons disséminés à l’intérieur de la ville sont accessibles gratuitement !

Apichatpong Weerasethkul & Tsuyoshi Hisikado, Synchronicity, 2018

🍽 Le soir, nous étions totalement K.O. et il s’est mis à pleuvoir alors nous sommes allées manger à la Rosticceria S. Bartolomeo : repas très simple, qui ne paye pas de mine, mais qui est bon !

Jour 3

Giardini

Deuxième jour de biennale dans les jardins de Giardini. Il faut au moins deux jours pour apprécier l’ensemble des espaces principaux de la biennale, et en rajouter au moins un si vous souhaitez agrémenter votre parcours des pavillons disséminés dans la ville.

🌱 Le parc abritant les pavillons de chaque pays est vraiment agréable pour un pique-nique et une balade, vous pouvez passer d’un pavillon à un autre selon vos goûts et vos envies. Cette année, peu de choses intéressantes à mon humble avis, mais la journée fut agréable tout de même. Ce qui est plutôt sympathique avec cet espace, c’est que vous n’aurez pas l’impression d’aller voir une exposition, mais plutôt de rentrer dans une œuvre à chaque pavillon avec un univers très différent à chaque fois.

Le soir, nous sommes rentrées à pied en traversant une belle partie de Venise, de quoi découvrir des petits spots sympas ! L’idée était aussi de trouver une petite terrasse où manger et prendre un bon verre de vin 🍷. Nous sommes allées au restaurant Alla Conchiglia : terrasse très sympa, vin très bon et repas très correct. Un peu plus cher que ce dont nous étions habituées (26€/personne) mais cela reste raisonnable.

Jour 4

Les îles

Notre plus belle journée je dirais ! ✨ Je n’avais jamais pu aller dans les îles, c’est maintenant chose faite. Nous étions tout d’abord dans l’idée de ne faire que Burano et Murano, les plus connus. Mais, nous nous sommes rendu compte qu’il était tout à fait possible d’en faire 4 dans la journée (enfin presque).

Je m’explique…

Mazzorbo

Nous avons pris le vaporetto et nous nous sommes arrêtée à Mazzorbo, île mitoyenne de Burano. L’intérêt, c’est qu’il n’y a vraiment personne, et qu’elle est tout à fait mignonne. Nous avons ensuite rejoint à pied Burano qui est tout simplement s.u.b.l.i.m.e. ! Hyper photogénique 📷, l’île grouille d’instagrameur. On les comprend, toutes ces couleurs ne font qu’attirer notre objectif. Petit souci : l’île se retrouve assaillie par les touristes et les habitants ne doivent plus en pouvoir…

Évidement, nous avons nous aussi tenté une petite séance photo, les cheveux dans le vent ! 😂 (voir photo de gauche ⬆)

Après avoir bien profité de Burano (balade, repas, glace, …), nous avons repris le vaporetto pour Murano, mais avec un arrêt supplémentaire sur le chemin Torcello. Petite île toute mignonne, elle abrite la basilique Santa Maria Assunta et des petits restaurants avec terrasse et jardin à ne pas manquer. ☝

Nous nous sommes bien sûr arrêtées à l’un d’eux : Osteria Al Ponte del Diavolo. Le Spritz 🍹 y est à 3,50€ : imbattable. La nourriture à l’air particulièrement bonne, mais nous n’avons pas pu la tester vu qu’il fallait repartir avec le dernier bateau (qui est assez tôt sur cette île peu fréquentée). Pour être tout à fait honnête, j’ai rêvé de boire des Spritz en préparant notre voyage jusqu’à ce que j’en goûte un. Oui, oui… je n’avais jamais goûté 😅. Le souci ? Je n’ai pas aimé 😂 Mais bon, vu que tout le monde à l’air d’apprécier ça, je partage mes bons plans !

Nous avons fini par rejoindre Murano. Et c’est ici que le « presque 4 îles » intervient ! Nous avons fait le choix de nous concentrer sur les autres et d’arriver tardivement à Murano et donc que tous les magasins et activités soient fermées ou presque. Pourquoi ? Nous avons ainsi évité le monde et Murano n’est pas aussi intéressante et belle que ses congénères. De plus, la verrerie ne nous intéressait pas tant que ça.

Jour 5

Venise et Padoue

Pour ce cinquième jour, nous n’avons fait que… marcher, encore ! 😂

Côté Venise, nous avons été visiter la Fondation Pinault, le Palazzo Grassi et quelques pavillons de la biennale en ville. Encore de l’art contemporain vous me direz, mais cela fait partie des choses à voir à Venise, et vous ne le regretterez pas. Vous pouvez également ajouter à cette liste le musée Guggenheim qui vaut le coup d’œil pour son jardin, ses œuvres et sa terrasse donnant sur les canaux. Ce dernier est plutôt porté sur l’art moderne. 🎨 Je l’avais déjà visité deux fois pour ma part, et ne voulais pas y retourner une énième fois.

Mais, ce qui y a été très sympa dans la journée : nous avons décidé de faire un détour par la ville de Padoue ! Accessible en train 🚈 depuis Venise facilement, c’est une ville qui vaut clairement le détour et qui change des canaux vénitiens. La ville est plutôt mignonne et vous pourrez y découvrir l’un des joyaux de l’histoire de l’art italien : la Chapelle des Scrovegni. Cette dernière est recouverte de fresques réalisées par l’artiste Giotto entre 1302 et 1305, représentant des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament, ainsi qu’une entière façade dédiée au Jugement Dernier.

👉 La visite est à réserver 24h à l’avance en ligne et coûte 14€, et vous devrez choisir un créneau horaire.

🍽 Pour notre dernière soirée à Venise, nous avons voulu nous faire plaisir et trouver un bon restaurant. Nous sommes allées dîner au Ristorante Canaletto : un vrai délice. Pas donné, mais pas excessif non plus pour Venise, cela nous à coûté 55€ pour deux (plats, vin et desserts). En plus, ils sont hyper gentils !

Jour 6

Retour dans le quartier San Marco & Rialto

Ce jour-là, nous nous sommes levée assez tôt afin de pouvoir apprécier le levé de soleil 🌞 sur la place San Marco, en évitant ainsi les nombreux touristes. Quelques photographes ont pensé comme nous, mais dans l’ensemble, c’était plutôt désert et vraiment magnifique ! 🙌

Nous avons terminé notre journée au Campanile, suivit de la visite du Fenice Teatro, un opéra sublime.

Notre petit tour à Venise en Italie 🇮🇹 touche à sa fin ! Ce fut court mais intense – surtout pour nos pieds 👣. Il faut prendre de bonne chaussures pour visiter Venise, on s’y promène longuement et les rues pavées se font sentir sur la voûte plantaire 😂.

À bientôt pour de nouvelles feuilles de route ! 🚙💨

Manon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *