Cela faisait un petit moment que nous ne vous avions pas écrit un article sur l’un de nos voyages ✈, et pourtant, Dieu sait qu’il y en a eu en 2018 ! Nous nous sommes donc dit que nous allions nous y remettre tranquillement, en ce début de nouvelle année. Et quoi de mieux pour commencer, que l’une des île des Canaries : Tenerife, notre dernier voyage en date !

Il y a seulement quelques mois, en septembre plus précisément, je (Manon) me suis envolée avec une autre amie pour Les Canaries ! 🌵 Un voyage prévu « légèrement » au dernier moment, mais qui fut plus que plaisant avant de commencer ma vie active et mon nouveau travail ! D’autant plus que les billets n’étaient vraiment pas chers – seulement 115€ l’A/R – merci la disponibilité en septembre 😂 ! Et pour une fois, ce n’est pas moi qui ai fait le planning : je me suis laissée porter et cela fait un bien fou, je vous le conseille de temps en temps. ☝

Nous ne souhaitions pas dépenser trop d’argent, nous avons donc dormi dans des auberges de jeunesse et avons privilégié des activités gratuites telles que la randonnée, la farniente et l’exploration des villes. Bon, en vrai, nous avons quand même un peu dépensé avec la plongée 💦… Mais c’était le but de notre venue à Tenerife, du moins concernant mon amie. Forcément, j’ai décidé de suivre (pas folle la guêpe !) car on ne va pas se mentir, malgré que cette activité soit couteuse, elle est addictive !!!

Jours 1 & 2

Plongée à Las Galletas

Nous avons commencé notre périple d’une semaine par un petit brin de soleil à Las Galletas, à quelques kilomètres de l’aéroport Reina Sofia. Nous sommes descendues à notre première auberge Art Villa Nautilus : très cosy, propre et les propriétaires étaient particulièrement accueillants. Petit plus : l’auberge était vide à cette période de l’année, nous avions donc un dortoir pour nous toutes seules, le pied ! 👣

Nous sommes ensuite allées au centre de plongée de la ville pour faire du repérage avant la plongée du lendemain puis sommes allées nous baigner afin de profiter de la mer tout de même ! 🌊
Mon amie avait déjà réservé ses quatre plongées avec LJ Diving sur deux mâtinés. Quand à moi, n’ayant pas de certificat de plongé, je n’ai tout d’abord réservé qu’un baptême le lendemain, sur le temps de la deuxième plongée du matin. Ludo, le propriétaire, et sa femme furent hyper accueillant ! Parlant français, la communication était simple et étant une flipette, ce n’était pas du luxe 😅. Il m’a tout bien expliqué, c’était top !!!

Las Galletas
Plongée avec LJ Diving

Et j’ai tellement apprécié cette première plongée que j’ai recommencé le lendemain, en baptême encore, pour nager avec les raies cette fois !!! Une expérience inoubliable à laquelle on devient vite accro 😛.

Plongée avec LJ Diving

Visite de Garachico

Après la plongée, nous avons pris la direction du nord de l’île et plus précisément de Garachico ! Entre 1h et 1h30 de voiture 🚗 en fonction de la circulation (et de la véracité de votre GPS…) depuis Las Galletas. Garachico est une ville très mignonne avec des piscines naturelles aménagée pour s’y baigner. Nous n’avons pas eu le meilleur des temps mais cela ne nous a pas empêché de découvrir le centre ville et les piscines, sans s’y baigner par contre !

Garachico
Garachico

Nous sommes allées dormir dans une nouvelle auberge de jeunesse ce soir là, Drago Nest Hostel à Icod de Los Vinos qui n’était pas top top. Pas propre du tout, mais au moins notre colloc était super sympa 😊. Elle nous a donné des conseils pour la dernière randonnée du séjour sur le volcan 🌋.

Jour 3

Punta de Teno

Ah, la Punta de Teno, nous l’avons mérité pour la visiter ! 😂 Pour la petite histoire… Nous souhaitions faire la Punta de Teno la veille mais le petit soucis : les horaires d’accès sont très réglementés et changent régulièrement. Résultat ? Le guide papier n’avait plus les bons horaires et nous nous sommes retrouvées devant un accès fermé pour les voitures. Nous ne pouvions y accéder qu’en bus ou à pied (sans préparation et vu l’heure c’était mission impossible).

Nous avons donc décidé d’y retourner le lendemain, sachant que l’accès pour les voitures était autorisé avant 9h. Ce fut.. la course !!! Réveil, petit déjeuner, valises, récupération de la voiture dans un parking bondé où des voitures nous empêchaient de partir. Nous avons ensuite appuyé sur le champignon 🍄 (en toute sécurité bien sur). Nous sommes arrivées 2 min en retard… mais les gardes étant super sympas, ils nous ont laissé passer !!! J’étais tellement reconnaissante que je leur ai fait des coeurs avec les mains 😂.

Punta de Teno
Punta de Teno

La route pour arriver à la pointe est vraiment magnifique et vide de monde, ce qui est très appréciable. Et c’est après 15 min de voiture que nous sommes arrivées à la pointe. Un beau soleil ☀ matinal pour nous accompagner. Il n’y a pas grand chose à faire, mais c’est un endroit paisible où il fait bon se ressourcer durant la journée.

Masca et sa vallée

Après notre petite virée à la Punta de Teno, nous souhaitions aller faire un peu de randonnée 👟. À la toute base, nous avions prévu de faire la plus connue, partant du village de Masca pour finir sur la plage, mais cette dernière était fermée à cause de randonneurs n’ayant pas respectés les mesures de sécurité : ne pas y aller en jour de pluie car le terrain est très dangereux. Résultat… nous sommes allées demander conseil à l’office du tourisme d’El Palmar qui nous a indiqué un circuit de 4h empruntant plusieurs morceaux de randonnée sur les crêtes. Superbe ! ✨

J’ai cherché durant des heures sur internet pour vous retrouver le parcours exact, mais impossible. Visiblement il n’est pas « classique ». Nous sommes parties d’El Palmar, puis avons grimpées jusqu’au village de Teno où nous avons bifurqué afin d’accéder à la crête. Nous avons continué jusqu’au Mirador Altos de Baracan (accessible en voiture) qui est la pointe tout en bas du plan que je vous ai fais ! Pour enfin couper à travers champs, bataillant contre les araignées 🕷, afin de rejoindre El Palmar.

Vue sur El Palmar
Vallée de Masca

Comme nous sommes un peu nunuches, nous avons commencé notre randonnée à 11h ! Forcément, à 15h nous étions affamées !!! 🍽 Nous nous sommes donc arrêtées au restaurant El Rincon. On va dire que ce n’était pas le meilleur choix, mais plutôt le seul possible à 15h. Après un repas bien mérité, direction le village de Masca que nous voulions tout de même aller voir. 👀 Ce tout depuis village situé à flan de montagne propose une vue à couper le souffle, tout comme les marches qu’il faut emprunter pour en partir 😅 !

Les piscines naturelles

Après toutes ces aventures, le repos était de mise ! Nous avions repéré deux piscines naturelles sur notre chemin : Charco del Viento et Charco de la Laja. Les deux sont situées assez proches, vers Puerto de la Cruz. Comme il se faisait tard, l’eau avait commencé à se retirer : dans ces cas là prenez de bonnes chaussures pour aller vous baigner. Ce qui n’était pas notre cas mais Lucile, la téméraire, s’y est tout de même baignée. 🐠

Charco del Viento
Charco de la Laja

Jour 4

L’Anaga

Après une bonne nuit à Santa Cruz, au Tenerife Expérience Hostel (bien situé et clean), nous sommes parties à la découverte de l’Anaga ! C’est une partie beaucoup plus verte de l’île, situé au Nord-Est. Et c’est grâce au blog Mi-fugue mi-raison, que nous avons trouvé l’itinéraire de la randonnée. Nous sommes parties d’Afur pour rejoindre la plage de Tamadiste. Nous avons ensuite longé la côte en direction de Taganana pour enfin retourner sur Afur. Avec les pauses, cela nous a pris 7h ! Voici le lien pour avoir la map exacte (bien plus jolie que la mienne !) 😂

La plage de Tamadiste est un petit écrin de nature. Il fait bon s’y poser et écouter le bruit des vagues 🌊, vous verrez, c’est le bonheur ! Par contre, évitez de vous y baigner… ⚠ Les vagues sont violentes et peuvent vous projeter sur les nombreux rochers présents dans l’eau.

J’étais clairement CREVÉE après cette randonnée. Nous n’avions pas pris assez d’eau et heureusement qu’à Taganana nous avons pu recharger nos stocks car il faisait très chaud. 🌡 Nous sommes retournées à notre auberge, douche, repas et bon dodo !

Jour 5

La Laguna

En ce cinquième jour de découverte de l’île de Tenerife, nous avons décidé de nous la couler douce ! Nous sommes retournées proche de l’Anaga pour aller se balader dans la ville en bas du massif : La Laguna. C’est une ville très mignonne, avec une belle architecture et plein de petits restaurants et boutiques.

La Laguna

Pour la petite histoire, il nous est arrivé quelque chose d’assez incongru dans cette ville ! Ceux qui nous suivent sur Instagram doivent savoir de quoi je parle.. 😂

Ce que nous n’avions pas vu en arrivant dans cette jolie ville, c’est qu’un événement autour du basket féminin se préparait. Lorsque nous avons garé notre voiture, nous avions fait attention à choisir une vrai place, dans une rue où plusieurs voitures étaient déjà garées. Nous sommes partie faire un tour dans la ville, puis nous nous sommes posées sur la terrasse d’un restaurant pour manger. Et c’est alors.. que nous avons vu passer notre voiture à l’arrière d’une dépanneuse !!! Après un petit moment de pause – « Mais non, ça ne peux pas être la notre.. Quoi qu’elle avait ce petit défaut à l’avant… » 🚨 – j’ai prévenu le restaurant et nous sommes parties en courant voir ce qu’il se passait.

Il se trouvait que nous étions juste à côté. La rue était maintenant quasi vide et deux policiers 🚓 étaient présents.. Le BAD, réel ! Après un échange avec l’un deux en anglais, traduit à l’autre en espagnol, nous avons compris que comme il y avait un évènement nous n’avions pas le droit de nous garer la. Clairement nous n’avions pas vu le panneau. Après des pourparlers et un petit plaidoyer à la touriste qui découvre le pays, le policier a été très gentil. Nous n’avons pas payé d’amende et la dépanneuse nous a même prise avec elle pour aller récuperer notre voiture gratuitement. 🙏 Une chance… je ne vous raconte pas ! Enfin si du coup.. haha !

L’Anaga

Après ces aventures, j’avais envie de refaire un petit tour dans l’Anaga mais du côté forêt pour quelques photos de brume. Nous avons donc trouvé un petit circuit d’1h-1h30. Nous avons pris la fin du chemin de randonnée PR-FR 9 qui part d’Afur jusqu’à Las Carboneras. De Taborno, nous avons fait une petite boucle passant par Las Carboneras. Après notre épuisement de la veille et le futur du lendemain avec le Teide, la durée et la difficulté moindre ont fait du bien !

Anaga
Anaga
Anaga

Nous avons terminé notre journée en faisant un petit tour dans la capitale, Santa Cruz, mais sans réel intérêt je vous avoue. Surtout qu’on s’est un peu loupées : nous étions dimanche, donc tout était fermé !

Jour 6

Le Teide

Le dernier jour de notre périple. Le dernier jour avant la reprise du travail et de la routine parisienne ! Nous avons décidé de finir en beauté avec le Teide, le volcan de l’île de Tenerife 🌋. Encore un paysage très différent, dans les tons ocres avec une aridité volcanique à perte de vue. Nous avions balisé la journée pour y monter, afin d’en profiter un maximum. Mais… nous avons un peu truandé notre randonnée 😅 ! Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il faut avoir un certain niveau sportif 🏋‍♀ pour grimper le Teide. Et que la dernière partie de l’ascension ne se fait que sur réservation plusieurs mois à l’avance pour éviter l’affluence sur le pic. ⚠

Teide

Sachant que c’était notre dernier jour, que nous étions tout de même un peu fatiguée, 😴 nous avons opté pour une solution très pratique. Nous avons pris le téléphérique à la base du volcan jusqu’à l’espace public. Beaucoup de personne ne font que l’aller-retour en téléphérique pour observer la vue, qui est sublime, mais ne font pas l’ascension du volcan. Le téléphérique n’est pas donné (13€50 la montée) et il faut réserver, mais cela nous a bien aidé. Car nous avons choisit un mix de randonnées, mais en descente ! ☝

Nous n’avons donc pas opté pour l’aspect sportif 🏋‍♀ (même si clairement, la descente sur de gros cailloux inégaux c’est fatiguant, surtout pendant 6h), mais pour l’appréciation des paysages colorés très divers. 🙌 Pour le parcours, nous avons commencé avec le téléphérique (le trait bleu au centre de la map qui démarre au niveau du symbole parking et restauration). Puis nous avons suivi la piste 12 en direction du Pico Viejo que nous avons grimpé. Pour enfin suivre le chemin 23 jusqu’à la boucle de Roques de Garcia dont nous avons pris la branche la plus à gauche en descendant. C’est d’ailleurs notre colocataire à Icod qui nous avait indiqué le côté le plus sympa de la boucle. Le côté un peu négatif de ce parcours : le retour par la route 🚗 jusqu’à la voiture. Nous avons du faire du stop sous la pluie, mais c’était fun ! ☔

Je vous laisse rêver avec quelques photos de ce paysage lunaire vraiment sublime ! ✨

Le Teide depuis le Pico Viejo
Pico Viejo et descente jusqu’à Roques de Garcia
Vue sur Roques de Garcia

Le retour en France fut rude après toute cette marche mais je suis très heureuse d’avoir pu vivre et capturer 📷 ces moments et paysages. Un très beau voyage d’une semaine à faire qui ne coute pas très cher, surtout en septembre. 😊

À bientôt pour de nouvelles aventures ! 🐌

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *